13 nov

Notre pays se trouve une nouvelle fois confronté à une violence aveugle et meurtrière, dont les causes sont multiples et nous interrogent tous. Toutes nos pensées vont avant tout aux familles des victimes et aux blessés, dont nous partageons profondément la douleur et la peine. Face à ces épreuves, sans réponses toutes faites quant aux moyens à mettre en œuvre pour que de tels actes ne se reproduisent pas, Le Mouvement associatif et ses membres souhaitent réaffirmer leur engagement au service des valeurs qui fondent notre démocratie et notre République, au service d’un vivre ensemble qui permette à chacun de trouver sa place dans leLire plus

7772392397_photographie-d-une-carte-de-la-france-prise-le-17-mai-2014-illustration

La   participation   citoyenne   est   un   outil   indispensable   à   l’élaboration   des   politiques territoriales. La vie associative est un mode privilégié d’expression collective de la société civile. La spécificité et l’autonomie de sa contribution au bien public et à l’intérêt général doivent être reconnues et garanties. Les associations s’inscrivent dans une logique de solidarité, de coopération et de mutualisation mais pas dans la compétition des territoires. Si réforme territoriale il y a, elle doit répondre à la nécessité de mieux prendre en compte et satisfaire les besoins sociaux . LES POSITIONS DU MOUVEMENT ASSOCIATIF PAYS DE LA LOIRE Une telle réforme ne peut pas se concevoir dansLire plus

Le Président du Mouvement Associatif Pays de la Loire, M. Alain Forest, a participé vendredi 27 févier 2015, à l’émission de radio mensuelle de JT FM dédiée à l’économie sociale et solidaire. Le thème abordé,  « Où vont les associations ? »,  a fait l’objet d’une heure d’interview que vous  retrouverez ci-dessous. Quel est le mal qui ronge le tissu associatif ? Est-ce la spirale de l’appel à projet ? Les associations se sont-elles trop professionnalisées ? Le risque de financiarisation des associations et la crainte de la mainmise des investisseurs sur les projets eux-mêmes ? Et si in fine la loi de 1901 était en sursis ? Comment sécuriser les projets et voirLire plus