Générations, Quelles solidarités ? les actions intergénérationnelles en milieu rural.

evenement celavar-page-001

Le CELAVAR (Comité d’Etudes et de Liaison des Associations à Vocation Agricole et Rurale) des Pays de la Loire a organisé en partenariat avec France Bénévolat, le 2 mars 2017, à Chemillé-en-Anjou, un forum intitulé « Générations, Quelles solidarités ? les actions intergénérationnelles en milieu rural ».

Une trentaine de personnes, essentiellement du Maine et Loire, y a participé.

Son ouvertForum 02.03.17ure a été assurée par Jean-Marc Bureau, administrateur du CELAVAR-Pays de la Loire ; il a présenté la façon dont ce forum était né et il a rappelé que le CELAVAR avait contribué à l’organisation d’un ensemble de rencontres « Jeunes et seniors ensemble » initiées par le Réseau rural des Pays de la Loire.

Dans un premier temps, les participants ont échangé sur ce qu’évoquait pour eux le titre du forum : Générations, quelles solidarités ? Voici quelques expressions qui ont été dégagées :

« Partage, échanges de savoir ; échanges entre les âges : la réciprocité et la transmission ; construction d’une mémoire collective ; vivre ensemble, agir et faire ensemble ; rencontre physique et numérique ; la bienveillance ; être ou rester citoyen actif ; faire simple »

Dans un second temps, Dominique Thierry, Président de France Bénévolat, a présenté le film « On est tous les vieux de quelqu’un » et montré que la solidarité intergénérationnelle c’est d’abord une question de postures et de regards et que toutes les générations sont concernées. Cela nécessite :

  • que les jeunes et les seniors soient considérer comme des acteurs communs de solidarité et de vivre ensemble ;
  • le décloisonnement des pratiques et des fonctionnements, notamment au sein des associations et des collectivités territoriales ;
  • la volonté d’instituer de véritables partenariats associations/collectivités territoriales sur la base d’objectifs communs et dans la durée ;
  • la capitalisation des pratiques et l’instauration d’échanges entre les acteurs.

Dans un troisième temps, Mesdames Laurence Morel (EPHAD Vivre ensemble) et Christine Juteau (Lycée Robert d’Arbrissel) ont présenté l’opération intergénérationnelle menée durant deux années sur le Chemillois et le Vihiersois sous l’impulsion et le pilotage de la Mutualité Sociale Agricole de Maine et Loire, une opération qui a mobilisé les EPHAD, les Maisons de retraite, les foyers-logement, les établissements scolaires, la Maison familiale rurale, le Centre social ; elle a permis de conduire un ensemble d’actions riches et variées.

La conclusion du Forum a été assurée par Monsieur Paul Rehulka, Président de France Bénévolat Maine et Loire qui a rappelé que la solidarité intergénérationnelle ce n’est pas forcément spontané, qu’il faut un déclencheur et qu’un effort est nécessaire pour passer du « faire pour » au « faire ensemble ». Il a particulièrement retenu quelques attitudes garantes d’une bonne solidarité entre les générations et d’une action intergénérationnelle réussie :

  • être prêt à écouter
  • avoir une attention réciproque
  • se donner le temps, être disponible
  • avoir une posture de bienveillance

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.