7772392397_photographie-d-une-carte-de-la-france-prise-le-17-mai-2014-illustration

La   participation   citoyenne   est   un   outil   indispensable   à   l’élaboration   des   politiques territoriales. La vie associative est un mode privilégié d’expression collective de la société civile. La spécificité et l’autonomie de sa contribution au bien public et à l’intérêt général doivent être reconnues et garanties. Les associations s’inscrivent dans une logique de solidarité, de coopération et de mutualisation mais pas dans la compétition des territoires. Si réforme territoriale il y a, elle doit répondre à la nécessité de mieux prendre en compte et satisfaire les besoins sociaux . LES POSITIONS DU MOUVEMENT ASSOCIATIF PAYS DE LA LOIRE Une telle réforme ne peut pas se concevoir dansLire plus

parcours-citoyen-revisite

Après les évènements dramatiques du mois de janvier s’est exprimée à plusieurs reprises, au sein du gouvernement, la volonté de remobiliser la population française, et notamment les jeunes, autour des valeurs de la République. Le Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports a alors sollicité différents cabinets ministériels afin de réfléchir à la construction de parcours citoyens couvrant tous les âges de la vie. C’est dans ce cadre que le Mouvement associatif et le CNAJEP ont été appelés à réagir à un projet de « parcours citoyen revisité ». C’est dans cette même dynamique que Le Mouvement associatif a formulé des propositionsLire plus

Le Président du Mouvement Associatif Pays de la Loire, M. Alain Forest, a participé vendredi 27 févier 2015, à l’émission de radio mensuelle de JT FM dédiée à l’économie sociale et solidaire. Le thème abordé,  « Où vont les associations ? »,  a fait l’objet d’une heure d’interview que vous  retrouverez ci-dessous. Quel est le mal qui ronge le tissu associatif ? Est-ce la spirale de l’appel à projet ? Les associations se sont-elles trop professionnalisées ? Le risque de financiarisation des associations et la crainte de la mainmise des investisseurs sur les projets eux-mêmes ? Et si in fine la loi de 1901 était en sursis ? Comment sécuriser les projets et voirLire plus